Face à la pandémie de Covid-19, la riposte s’est organisée massivement, en quelques jours seulement. Les makers ont pu compter sur leur capacité à travailler et à penser ensemble pour s’adapter une situation sans précédent. En termes de matériel, la pénurie a été d’une telle ampleur qu’un grand nombre d’entre eux a souhaité contribuer à son échelle à la mobilisation générale.

Pendant que d’autres travaillaient sur des projets de fabrication de respirateurs, de visières de protection, de masques en tissus ou encore de solution hydroalcoolique, ces makers, confinés mais loin d’être résignés, se sont engagés dans le développement d’une solution de stérilisation UV.

Le projet s’appelle Face-Masks Disinfection Device. Il consiste à créer une boîte de désinfection pour masques FFP2 à l’intérieur de laquelle se trouve une lampe UV. La particularité de la composition de ces masques fait que la stérilisation doit être maintenue à 65°C et durer 30 minutes, ni plus ni moins. Le projet répond au besoin de mesurer cette température via une sonde infra-rouge, afin de ne pas endommager le masque. Mais aussi de la maintenir grâce à un simple réflection du faisceau de lumière sur les bords de la boîte, fabriqués en papier aluminium. C’est la première fonction de la boîte développée par le needlab. Dans le même temps, la boite stérilise le masque à elle seule par UVC. A l’origine, le tube UV_C placé dans la boîte provient du système d’éclairage d’un aquarium.

Pour stériliser un masque, il suffit alors de le placer sur une grille et de laisser la boite faire son travail durant 30 minutes. La nécessité de développer des projets connexes, comme celui-ci, à l’essor de la fabrication de masques et matériels de protection individuels est évidente. Si le matériel médical répond à des exigences pointues en termes de stérilisation, ces solutions alternatives peuvent au moins apporter une solution simple de stérilisation au grand public, invité à porter un masque. Et permettre de faire naître de bonnes habitudes ces prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *